Au grain de folie, les frites sont fraiches et “maison”

Quoi que l’on en pense, les frites sont, et resteront, une valeur sûre en restauration. On a pourtant résisté, on a proposé des légumes vapeur à nos chères têtes blondes, on leur a parlé de Popeye et de ses épinards… mais rien n’y fait… dès qu’on parle de garniture, ce sont les frites qui finissent sur le podium.

Les adultes sont plus malins au restaurant, pas de frites c’est décidé ! On prendra donc un tartare.. qui par hasard est servi avec une salade verte… et des frites ! ou plus sournois, on attendra que le menu enfant soit servi pour chaparder quelques pommes de terre à son petit dernier. Chez nous, pas de problème, on aime aussi les frites et on comprend que l’on puisse “craquer”.

Mais tant qu’à faire de craquer, autant le faire pour quelque chose de bon !

Les frites au grain de folie, c’est :

  • une pomme de terre : en ce moment c’est l’amandine notre copine, elle est très peu farineuse, elle “noircit” moins vite que ses congénères et a une peau très fine et délicate. On lui a même décerné l’appellation de “Princesse Amandine” avec tous ses jolis atouts.

IMG_6528 (Copier)

  • un “coupe-frites” : on a abandonné l’idée de faire des frites au couteau …. voici la bête en action

 

IMG_6533 (Copier)

  • un lavage délicat à l’eau claire pour enlever l’excès d’amidon. Vous remarquerez que nous avons conservé la peau, c’est meilleur… et beaucoup plus rapide 🙂
  • un égouttage et un séchage dans une serviette de coton… un petit “palper rouler” en quelque sorte.
  • une pré-cuisson à 110-120 ° dans une huile spéciale friture pendant 5 minutes

 

IMG_6524 (Copier)

  • une deuxième cuisson dans une huile à 170 °c, une sorte de bain tonifiant, car on aime qu’elles gardent leur coté fondant et le petit gout de beurre de notre “princesse”.
  • un peu de fleur de sel de Guérande, sans hésiter car c’est le meilleur !

IMG_6527 (Copier)

Si vous voulez découvrir la Princesse Amandine, rendez-vous au Grain de folie en concentrant vos recherches sur l’entrecôte VBF, les tartares et les menus enfants…

A bientôt 🙂

 

2 Responses

  1. Agnes

    Et ben, ca c’est un article de blog ou je ne m’y connais pas.
    On anime un blog, depuis 3 ans sur le site de notre hotel (un peu comme vous Hervé), mais là, votre article sur les frites est superbe, on a vraiment envie de venir les deguster et puis c’est si naturellement écrit, ca créer un lien avec l’audience, bref bravo !
    Je surveilles votre blog (en tout bien tout honneur)
    Agnes de La Rochelle

    • Hervé

      Merci de votre gentil commentaire Agnès, je vais donc suivre votre blog comme çà la boucle sera bouclée… et je ne suis pas inquiet car j’ai vu qu’artiref trainait dans les parages 🙂