Entre vous et nous le contact doit se réinstaller.

Vous, clients d’hôtels et nous, hôteliers, avions jusqu’à présent l’occasion de nous parler: une chambre double? face à la mer ou pas? proche ou loin de l’ascenseur? à quelle heure arriverez-vous? voulez-vous que l’on vous garde une table au restaurant? etc… un échange pas seulement commercial mais avant tout pratique, essentiel, rendant à l’hôtelier son véritable rôle : l'”hôte” .

Avant, on se téléphonait, on s’écrivait, on s’attendait, tout était rythmé par les saisons, les horaires d’ouverture de la réception, on prenait le temps… et tout s’est accéléré! Partisans du progrès, nous avons été les premiers à nous engouffrer dans cette ère de l’instantané, du web et du 24h/24. Nous nous sommes équipés de sites web performants, avons conclu des partenariats avec des agences de voyage en ligne, ouvert nos établissements 24h/24, recruté une ribambelle de petites mains… et nous vous avons peu à peu …perdus.butlerbot

Perdus dans une multiplication des offres, perdus dans une confusion des genres, perdus dans une illisibilité profonde de nos tarifs… Nos partenaires d’hier sont devenus nos rivaux d’aujourd’hui, on a concentré l’offre, on a comparé ce qui n’était pas forcément comparable, on a récompensé d’un meilleur classement ceux d’entre nous qui donnions le plus de commission, on a garanti le meilleur tarif …et la valse des -30, -40, -50 % voire plus a déferlé.
Comment croire que ce que nous vendions 100 hier ne vaut plus que 50 aujourd’hui? comment croire que le service rendu sera meilleur pour un coût moindre? comment croire que l’hôtelier d’aujourd’hui s’en sort beaucoup moins bien que celui d’hier?

Quel rôle devrons-nous confier à nos réceptionnistes, gardien(nes) d’immeubles, agents de sécurité? etc… une borne tactile d’accueil ne travaille pas 39 heures et tombe rarement malade (et sinon on la remplace dans la journée), la tentation est forte pour l’entrepreneur, mais quelle raison invoquons-nous auprès des 4 personnes qui remplissent cette tâche? comment expliquons-nous aux jeunes stagiaires en réception que leur avenir se joue ailleurs…?

Nous avons décidé depuis quelques temps de remettre ce dialogue en place, nous avons décidé d’expliquer tout cela à nos équipes, d’expliquer également cela à nos clients, le coût social et fiscal d’une réservation sur b……. et ex……… , et avant tout de redonner à nos clients une “vraie raison” de nous contacter ou de réserver en direct. Pour cela, nous avons garanti d’une part de meilleures conditions d’annulation (24h Vs 48h) et d’autre part un meilleur tarif garanti, tout ceci est très facile et compréhensible par tout le monde car nous ne serons redevables à personne de votre venue chez nous. En outre, étant Logis, nous vous remettrons gratuitement à votre demande une carte de fidélité vous donnant droit à des chèques cadeaux après vos visites dans notre réseau.

Nous ne sommes pas exempts  de défauts, si une réservation de chambre tombe sur B……, sûrement n’avons-nous pas complètement fait correctement notre job… Mais nous sommes des artisans, pas des industriels, nos sociétés ne sont pas cotées au Nasdaq ou au NYSE, nous nous formons au référencement, nous engloutissons des milliers d’euros en site web responsive, en campagnes adwords et facebook, mais nous le faisons à notre échelle d’artisan.

Nous avons remis en marche le cercle vertueux, nous voulons rester de vrais hôteliers, consommer français en France et redonner espoir aux générations qui prendront notre place demain. Nous croyons en l’avenir, espérons qu’elle ne nous décevra pas.