La baie de la Baule et ses longues plages de sable fin sont le terrain de jeu préféré des petits et des grands depuis bien longtemps!

Les activités ne manquent pas: baignade, jeux dans les vagues, châteaux de sable, repos sur la plage pour bouquiner ou rêver… les années passent et se ressemblent. Aujourd’hui, les clubs de plage et écoles de voile sont bien présents et proposent des animations variées aux enfants (trampolines, balançoires, toboggans, château gonflable, optimist, planche à voile, kayak, paddle…).

Zoom sur la plage de Pornichet!

Découvrez les souvenirs d’Hervé, retracés il y a quelques semaines sur le blog d’OH LA L.A, le blog touristique de Loire Atlantique (Merci Elise), puis faites le parallèle avec les anecdotes de Mathieu, Inès et Alice, tous les 3 très occupés en cet été 2014! Entre plongeons et jeux sur la plage de Pornichet, découvrez au fil des semaines, l’agenda bien rempli des ados et pré ados d’aujourd’hui!

“Aujourd’hui, J’ai 45 ans et mes plus beaux souvenirs sont à Pornichet, et plus précisément sur sa plage. Entre baignades, concours de petits-vélos ou de billes, mes journées étaient rythmées par la vie le long de cette grande étendue de sable blond.

La belle époque

photo-plage-enfant-3-300x298Quand on parle de plage, de vacances et de famille, on pense tout de suite à la baie de la Baule ! Dans mon cas, on oublie la famille, car hôteliers avant moi, leurs journées ne leur laissaient que très peu de temps pour s’occuper de moi…

Mes vacances « à moi », à Pornichet, c’était des journées entières à la plage avec une pelle (en fer rouillé), un sceau (à moutarde), Isabelle ma P’tite sœur et pas un gramme de crème solaire sur le corps (je ne me souviens plus très bien s’il pleuvait en juillet-août à l’époque… Le changement climatique ou la mémoire !)

Les temps étaient rudes mais c’était vachement sympa, les clients de mes parents devenaient, semaine après semaine, mes parents de substitution et une certaine complicité s’installait en dehors de tout esprit mercantile (la belle époque quoi !)
Après avoir respecté la sacro-sainte pause de quelques heures après le déjeuner, je filais à l’eau (que je trouvais très agréable à l’époque) et n’en sortais qu’au moment où le soleil tombait derrière le Pouliguen. Mes doigts étaient tout ridés, mes yeux tout rouges mais j’étais heureux, et tout aussi heureux de revivre cette journée le lendemain.

Les petits bonheurs…

L’été à Pornichet, c’était aussi les « Podiums », ces festivals où les stars de l’époque se produisaient sur une place ou sur la plage. C’était pour moi, l’occasion rêvée de sortir le soir, de se coucher à pas d’heures (22 h sic !) et d’acheter ce super truc qu’est le «périscope en carton », invention inégalée pour voir la star quand tu es plus petit que ceux qui sont devant toi !

Mon été à Pornichet, c’était aussi les glaces, et quand on parle de glaces à cette époque, on parle d’exceptionnel, de rareté, Miko était un dieu pour nous !photo-plage-enfant-4-300x295
A côté de chez nous, il y avait deux glaciers, à droite le Pen-duick qui confectionnait des glaces avec des parapluies et au gauche l’Abri côtier qui de son côté les servait en cônes délicieux.
Suivant l’humeur du moment, on tournait donc à droite ou à gauche… pour terminer de toute façon en face… sur la plage ! Ma plage !

Merci Hervé!

 

45 ans plus tard, Matthieu, Inès et Alice passent leurs vacances sur la même plage, la crème solaire en plus!

IMG_9761-300x200Après un mois de juillet au Club de l’Albatros, les voici partis en camp!
A bientôt pour découvrir leurs activités favorites, leurs plats et leurs glaces préférés!

Et vous, que préférez-vous à Pornichet?

 

Bonnes vacances à Pornichet!